LETTRE DE NOUVELLES MAI 2020 GBEVE YAWO

« Voici ce que je veux repasser en mon cœur, ce qui me donnera de l’espérance. »  Lamentations 3 : 21

Bonjour bien-aimé(e), Je suis très ravi de te retrouver en vie malgré la crise sanitaire qui fait rage partout et c’est l’œuvre d’amour du Seigneur Jésus.  Le Seigneur protège ses enfants. Ps 91. Il est bon et très compatissant. Que sa protection et sa puissance soient avec toi tous les jours. Je désire partager quelques petites nouvelles avec toi ou mieux un petit témoignage car c’est bien de se rappeler des bontés de Dieu à notre égard, les choses qu’il a accomplies dans le passé et cela nous donnera la foi et l’espérance pour l’avenir. Ok j’espère que cela va te faire plaisir car c’est un souvenir inoubliable de ma vie.

TEMOIGNAGE trente ans déjà : Janvier 2020 passé cela faisait 30 ans, jour pour jour que j’ai pris une grande décision de ma vie, celle de donner ma vie à Jésus étant issu d’une famille païenne et étant le premier à vouloir rompre avec l’idolâtrie pour s’engager dans la voie de l’adoration du Dieu vivant. C’est suite à plusieurs invitations de mes amis devenus chrétiens, qu’un jour j’ai pris la décision de visiter leur Eglise. Chose curieuse, le message de ce jour m’avait tellement touché que je n’ai pas hésité une seconde à donner ma vie à Christ. J’étais encore très jeune et j’étais au Lycée, soutenu et nourri par mon oncle maternel qui est directeur d’école. Très vite l’ennemi va organiser une persécution terrible contre moi au point que j’ai été chassé de la maison à une semaine de la rentrée des classes. C’était en septembre 1990. Tout espoir de continuer mes études était compromis. Moi qui voulais poursuivre mes études jusqu’à l’Université et devenir une grande personnalité, me voilà jeter hors de la maison et de la classe sans savoir ce ma vie allait devenir. C’était dur ! Ma nouvelle famille c’est-à-dire les frères en Christ, priaient pour moi et m’encourageaient et quelqu’un parmi eux (le diacre) m’acheta les fournitures par la foi. Puis au dernier moment, à la veille de la rentrée un autre oncle va prendre le risque de me reprendre auprès de lui pour continuer les études et cette famille allait sans tarder devenir chrétienne en voyant ma manière de vivre et sera aussi bénie. Dieu venait de me donner une nouvelle famille qui allait prendre soin de moi. J’étais alors consolé, l’espoir était revenu. Cette famille m’a aidé jusqu’au baccalauréat et leur possibilité s’arrêta aussi là, tout comme Elie au bord du torrent qui avait tari.

Je devais donc me confier au Seigneur pour poursuivre mes études jusqu’à finir mes études à l’Université à Lomé. Mais il faut avouer que c’était très dur pour moi car l’ennemi n’avait pas fini son combat de persécution. Cela allait prendre plusieurs formes : privé parfois de soutien, incompris, manque d’argent, difficulté pour trouver de l’emploi après les études, difficultés financières et j’en passe…. Malgré ces difficultés j’avais toujours de l’espoir que j’allais atteindre ma destinée en Christ. Lorsque je regarde le chemin parcouru jusqu’alors je ne peux que glorifier Dieu, il est merveilleux. En ce jour je remercie le Seigneur et je bénis tous ceux qu’il a utilisés pour m’aider quand je traversais toutes ces difficultés. Aujourd’hui je suis marié et avec mon épouse Eméfa, nous avons deux enfants (Eveline et Béni). Avec ma famille nous sommes dans le ministère de Dieu. Je ne cesse de voir la bonté de Dieu et sa fidélité dans notre foyer et aussi dans le ministère tous les jours. Mon épouse et nos deux enfants, sommes très reconnaissants au Seigneur qui nous a donné une grande famille en Christ : des pères, des mères, des frères et sœurs qui par leur amour pour nous, nous rendent heureux. Nous recevons leurs appels et encouragements venant un peu partout dans le monde et nous sommes encouragés et cela ravive la flamme en nous.

Dans notre ministère, nous travaillons avec plus de 220 enfants en difficulté que nous accompagnons grâce à l’aide de certaines personnes et organisations dans le but de délivrer ces enfants de la pauvreté et leur donner un espoir pour l’avenir.

Ce ministère avec les enfants me passionne car je connais la valeur de ces enfants et Dieu a un plan merveilleux pour chacun d’eux, pour la transformation de nos nations.

Actuellement à cause de la crise sanitaire (pandémie de corona virus) et des mesures prises par le gouvernement de notre pays, nous ne pouvons plus jusqu’à nouvel ordre rassembler ces enfants qui nous donnaient tellement de la joie au cœur.

Mais avec mes collaborateurs nous leur rendons visite dans leur domicile pour les sensibilisations, les distributions des kits alimentaires et des kits d’hygiène car plusieurs sont atteints par la crise et manquent de nourriture et des moyens de prévention contre la maladie. Kits alimentaires et kits d’hygiène destinés aux enfants.

J’espère que ce petit témoignage t’a plu. Vraiment que Dieu te bénisse pour ton attention pour nous et tes soutiens divers. Dieu ne va jamais oublier tes bienfaits. Sois richement béni (e) et récompensé (e).

Sujets de prière :

  • Prier pour la santé de ma famille
  • Prier pour les finances dont nous avons besoin pour le ministère avec les enfants
  • Prier pour un projet de maison missionnaire qu’on a entrepris
  • Prier pour une voiture dont nous avons besoin pour le ministère avec les enfants
  • Prier pour que Dieu protège nous-mêmes et nos bénéficiaires contre la pandémie de coronavirus qui fait rage actuellement.
  • Prier pour nos partenaires et les amis pour que Dieu les protège et les bénisse.
  • Et enfin n’oublier pas de remercier le Seigneur pour tout ce qu’Il fait.

 

 

2020, MISSION EN CÔTE D’IVOIRE

Projet d’Autonomie des pasteurs:

un projet d’autonomie pour chaque pasteur a été lancé l’année dernière. Nous avons financé les 13 projets, revenant pour nous à financer le budget pour les « salaires ». Cela permet d’être autonome. Certains ont été audacieux et voit leur revenu augmenter, d’autres sont un peu en difficulté dans le lancement. L’Italie va continuer à aider à subvenir aux besoins des nouveaux pasteurs, (qu’ils soient intégrés ou étudiants du CAF-CI entrant en stage pastoral)

Culture du manioc

Elevage de poulets

Moto-taxi

Moto-taxi

Mais aussi :   vente de friperie  –  broyeuse à manioc  –  vente de Bibles  –   four à gâteau  –  vente de peaux de bœufs  –  culture vivrière

 

 CAF-CI

 Parmi nos 12 étudiants, quelques uns ne sont pas de l’EPACI, signe que l’école est appréciée, et 3 sont du Libéria. Après des années de recherche et d’investigations par plusieurs personnes de France, les frères en charge d’assumer les cultes, voir de devenir pasteur, ne pouvaient pas trouver une école dans un prix correct et dans une doctrine qui soit la leur. C’est maintenant chose faite avec la mise à disposition d’un pasteur missionnaire au Libéria, pour traduire les cours à l’oral en direct. Avant cela, il y a eu un travail de traduction des cours sur support écrit.

Etudiants en 1ère, 2ème et 3è année

Nos 3 étudiants libériens

 

Formation Thompson

Sur un projet de cette année, nous avons aidé à la mise en place d’une formation Thompson avec une autre grande église. Les 14 pasteurs de l’EPACI et les 13 étudiants se sont joints à cette formation. La Bible Thompson est une vraie librairie ambulante. Cela va leur donner un outil utile et pertinent dans leur ministère. L’un des pasteurs a intégré le comité d’organisation et devrait certainement devenir formateur lui même pour les prochaines sessions en Côte d’Ivoire. Bonus sur le gâteau, nous avions prévu d’acheter des Bibles Thompson manquantes pour les Pasteurs, et bien, Thompson les leur a offertes ainsi qu’en anglais aux 3 Libériens.

                         REMISE DES BIBLES THOMPSON AUX ETUDIANTS :

 

                                   

2020, MISSION OMEGA AU SENEGAL 

 

Les pasteurs sont devenus une équipe soudée. Le culte est transformé, (plus de louange et prière, participation des jeunes). Un beau travail est fait au niveau national. Des jeunes se sont convertis. Un jeune de Suisse accompagne le couple suisse venu nous aider en tant que coachs, Il amène un esprit très positif au niveau de la jeunesse. Début février, 3 jeunes se sont fait baptiser. Fin février, il y aura un séminaire des femmes de pasteurs.

 

Cette année encore, tout le monde peut participer à la mission :

 

 

 

 

________________________________________________________

2019,

Mission OMEGA au Sénégal :

   

 

 

2019, Mission au Kivu :

   
   

 

   

2019,

Mission au Togo :

Vendredi après-midi, départ pour la ville de Kpalimé.

Le samedi, il a visité les différents lieux de culte et autres œuvres de Dieu.

L’église comprend aussi une école chrétienne : 1 classe de maternelle et 6 classes de primaire, et 4 classes de collège.

Ensuite, il a visité le dispensaire qui comprend une pharmacie, une maternité et un laboratoire, il y a même une ambulance.

Il a ensuite visité deux lieux de culte, en construction.

Il y a 10 lieux de culte apostolique dans cette ville.

Dimanche dans la soirée, il a rejoint l’école biblique.

 

Nous avons tous la possibilité d’aider :

Chaque dimanche, nous collectons les pièces jaunes pour venir en aide aux plus pauvres.

Et nous avons vendu toutes les cases pour nos amis du Congo et de Côte d’Ivoire.